Actualités
La Chope
Réserver
une table

Il y a plus de vieux ivrognes que de vieux médecins

Tourisme dans une ville d'Histoire

Les Portes Mordelaises

Reconstruites au XVe siècle, les portes Mordelaises, évoquent l’époque où la ville était protégée par des remparts et placée sous l’autorité des ducs.

La Cathédrale Saint-Pierre

C’est la troisième cathédrale élevée à cet emplacement. La façade monumentale, achevée en 1704, précède une nef et un chœur construits et décorés dans la seconde moitié du XIXe siècle. 

La Chapelle Saint-Yves

De style gothique flamboyant et élevée au XVe siècle, la chapelle de l’ancien hôpital Saint-Yves, restaurée et mise en valeur en 1998, est le siège de l’Office de Tourisme et présente l’exposition « Rennes, ville d’art et d’histoire ». 

L’Hôtel de Blossac

Edifié de 1728 à 1732 pour un parlementaire, cet hôtel particulier, sans doute le plus prestigieux de la ville, est l’expression des demeures urbaines classiques du siècle des Lumières. C’est aujourd’hui le siège de la direction régionale des affaires culturelles. 

Le Parlement de Bretagne

Dessiné par Salomon de Brosse, cet édifice majeur du patrimoine rennais révèle une page unique de l’art pictural du XVIIe siècle français et de l’histoire de la Bretagne. Visites toute l’année sur inscription obligatoire à l’Office de Tourisme au 02 99 67 11 66.

L’Abbaye Saint-Melaine

Fondée suite à l’inhumation de saint Melaine, premier évêque de Rennes, cette abbaye, dotée d’un palais abbatial au XVIIème, présente les seuls témoignages rennais de la période romane notamment à travers les arcs doubleaux de l’ancienne église abbatiale. 

L’Eglise Saint-Germain

Reconstruite par le duc Jean IV à partir de 1434, cette église des marchands merciers de la ville, présente sur sa façade Nord des gargouilles et des baies propres au style gothique.

Le Palais abbatial Saint-Georges

En 1670, l’abbesse Madeleine de La Fayette fait construire ce palais, fleuron de l’abbaye des Bénédictines de Saint-Georges fondée au XIe siècle par Alain III duc de Bretagne. Il accueille aujourd’hui divers services municipaux et la caserne des pompiers.

Le Lycée Emile Zola

A l’emplacement de l’ancien collège des Jésuites, la ville fait construire en 1858 le nouveau lycée impérial. Le capitaine Dreyfus y étant jugé lors du second procès de « l’Affaire », l’établissement porte le nom de l’un de ses plus farouches défenseurs.
Visitez la capitale bretonne avec l'Office du tourisme de Rennes
Découvrez la contrepètrie du mois...

Il y a plus de vieux ivrognes que de vieux médecins